Cabinet de Gynecologie du Docteur Stéphane OKS
Cabinet de Gynecologie du Docteur Stéphane OKS

MAMMOGRAPHIES: dépistage du cancer du sein

mammographie

comment ça se passe?

Examen radiologique des seins à réaliser chez un radiologue tous les 2 ans environ, pris en charge par la Sécurité Sociale.

L'âge de début est vers 40 ans

En réalité, le standard est actuellement de coupler mammographies et échographie systématiquement

Cet examen est à réaliser après les règles (seins moins denses, moins "douloureux")

Pour avoir la meilleur qualité d'image, le sein doit être le moins épais possible et à distance constante de la plaque réceptrice : le radiologue le comprime entre 2 plaques de plexiglas. Cela peut être éventuellement désagréable, douloureux est exagéré

La plupart des radiologues (mais pas tous ...) ont acheté récemment des appareils de radiologie numérique. L'image est meilleure pour une dose de rayons délivrée largement diminuée.

Résultats d'une mammographie: classification internationale

Classification signification  
 ACR0  image anormale ou seion dense et hétérogène nécessitant un bilan diagnostique (localisé, écho, agrandissement)  
ACR1 mammographie normale  
ACR2 présence d'anomalies bénignes ne nécessitant ni surveillance ni examen complémentaire  
ACR3 présence d'une anomalie probablement bénigne pour laquelle une surveillance à court terme est conseillée  
ACR4 présence d'une anomalie indéterminée ou suspecte qui fait poser l'indication d'une vérification histologique  
ACR5 anomalie évocatrice d'une lésion primitive  

Ensuite, on fait quoi?

  1. mammographies normales: on se revoit dans 2 ans. Le radiologue devrait adresser un compte-rendu au médecin prescripteur (en l'occurence moi-même), à Montpellier c'est très rarement le cas
  2. mammographies anormales: des examens complémentaires sont nécessaires: scanner, IRM, biopsies guidées (mammotomes). Soit le radiologue a la compétence et le matériel pour réaliser ces gestes, soit non et il adressera ailleurs
  3. p'têt ben qu'oui, pt'êt ben que non: très régulièrement, ils ne parviennent pas à se décider et prescrivent un controle à 6 mois ou 1 an. C'est une situation batarde et désagréable pour tout le monde, qui devrait être exceptionnelle et qui est de plus en plus fréquente

Cas particuliers

Certaines patientes auront une proposition un peu différente:

  • image anormale non suspecte: délai de contrôle plus court
  • sein opéré (cicatrice): IRM plus facile
  • prothèses mammaires : idem
  • antécédent familial lourd (soeur ou mère ayant eu un cancer du sein : dépistage commencé plus tôt (avant 40 ans) et intervalle plus rapproché (tous les ans)

La première révolution: le dépistage systématique par mammographies

Cela fait une trentaine d'années maintenant. Un très très grand nombre de femmes, pas toutes bien entendu, se soumet au dépistage.

Les cancers du sein sont dépistés très tôt (image infraclinique), permettant un traitement très précoce, à un stade de la maladie où la vie de la patiente n'est pas menacée.

Malgré l'augmentation du nombre de cancers du sein, le nombre de décès n'augmente pas ou peu: les traitements sont efficaces si réalisés tôt.

Pendant ces années, on a fait énormément d'interventions à visée diagnostique sur les images anormales, essentiellement les microcalcifications. La plus grande partie aboutissait à rassurer, mais il y avait quand même eu chirurgie.

La deuxième révolution: les biopsies radioguidées

Une machine radioguidée, le mammotome, permet de réaliser une biopsie de l'image suspecte vue en dépistage par mammographie. Il n'y a pas d'hospitalisation, pas de cicatrice, une simple anesthésie locale, parfois un hématome.

Les résultats sont au moins aussi fiables que la chirurgie diagnostique.

Du coup, depuis environ une petite dizaine d'années, la chirurgie diagnostique du sein a pratiquement disparu. Si les chirurgiens gynécologues peuvent se sentir dépossédés et les radiologues se réjouirent, ce sont surtout les femmes les grandes gagnantes!

fiche d'info sur la biopsie du sein sous guidage radio
cette petite notice est rédigée par les radiologues du groupe de Saint Roch
ponction biosie sein.pdf
Document Adobe Acrobat [308.7 KB]

MORALITE: faites vos mammos !!!

Nous contacter et prendre rendez-vous

Docteur Stéphane OKS

Cabinet de Gynecologie

Centre Médical LE CAPOULIE

6 rue Maguelone

34000 MONTPELLIER

 

Téléphone

0467561187

 

Nos horaires d'accueil

Lundi 09h00-19h30

Mercredi 09h00-19h30

Jeudi 09h00-19h30

Vendredi 14h00-19h30

 

Plateaux Techniques

accouchements, chirurgie : Clinique Saint-Roch

bilans urodynamiques: Centre de la Mutualité Rue de la 32° (derrière la Secu boulevard Gambetta)

 

RV anesthésiste

A la Une :

Vers un nouveau scandale sanitaire??

les fast-food de l'info récidivent: après les pilules qui tuent voici ESSURE

 

Saint Roch 2 "les grisettes":

La nouvelle Clinique Saint Roch fonctionne depuis un an

 

Procréation médicalement assistée à l'étranger:

précisions du Conseil National de l'Ordre des Médecins

 

vaccination antigrippale

le vaccin est dispo: la rumeur redémarre... comme pour le vaccin contre HPV, ou hépatite B

 

vaccination contre HPV: du nouveau!

 

Nouveautés

Nouvelle Clinique Saint Roch

Le déménagement a eu lieu début 2016. Avec 3 collègues, nous avons un local dans la nouvelle clinique pour y consulter chacun un jour par semaine ( moi le vendredi)

 

Doctolib

On peut prendre rendez-vous en ligne. Allez sur http://www.doctolib.fr et c'est fait en 2 clics !

Informations patients

Des fiches d'informations médicales, chirurgicales, obstétricales vous sont proposées

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Cabinet de Gynecologie